Contre-Attaque
Création 2024

André Robillard & Alexis Forestier 

CONTRE-ATTAQUE

DANS LE SILLAGE DE TUER LA MISÈRE, CHANGER LA VIE ET DES CRATÈRES LUNAIRES

Dates

  • Création les 28 et 29 mars 2024 au CNCA de Morlaix
  • Du 11 au 27 mars 2024 : Résidence de création au CNCA de Morlaix
  • Du 9 au 22 janvier 2023 : Résidence de recherche et d’écriture au CNCA de Morlaix

Crédits

Avec Thomas Coquelet, Alexis Forestier et André Robillard ;
Mise en scène Alexis Forestier ;
Lumière Clément Bonnin et Charlotte Müller ;
Régie son et images Antoine Lenoble ;
Aide à la construction Matthieu Bony ;
Œil complice Itto Mehdaoui.

Production : Cie les endimanchés
Avec les soutiens du CNCA de Morlaix et du LaM à Villeneuve d’Ascq
La cie les endimanchés est conventionnée par le ministère de la culture - DRAC Bourgogne - Franche-Comté et soutenu par le département de la  Côte d'Or

Le projet CONTRE-ATTAQUEse propose de revenir sur la collaboration de longue date entre Alexis Forestier et l’Artiste d’Art Brut André Robillard qui a fêté en octobre 2022 ses 91 ans.

André Robillard et Alexis Forestier se sont rencontrés en 2007 à Fleury-les-Aubrais, présentés l’un à l’autre par Charlotte Ranson qui elle-même avait rencontré André Robillard au centre hospitalier Georges Daumezon ; une complicité s’est tissée entre eux au fil du temps et a fait naître plusieurs projets communs. Le spectacle « Tuer la misère » créé au cours de l’année 2008 et joué en 2009 est né de cette rencontre. Puis à l’invitation du LaM et à l’occasion de l’événement organisé pour les 80 ans d’André Robillard est né le projet « Changer la vie » (2011), recentré déjà sur la complicité et les péripéties inventée par les deux protagonistes. Puis en 2017, ce sont les Cratères Lunaires, un concert bruitiste fait d’expérimentations sonores et de nouvelles improvisations vocales prenant pour prétexte l’exploration de la lune essentiellement, l’évocation des cratères, la conquête spatiale et toutes les formes de vie interplanétaires chères à André Robillard.

En 2023 en lien avec le CNCA de Morlaix (Centre National pour la Création Adaptée), et le LaM à Villeneuve d’Ascq, Contre-Attaque sera une tentative de se pencher à nouveau sur l’ensemble de ce travail scénique, sur la mémoire de cette trajectoire commune, de même que sur la présence désormais de la collection Tuer la misère née dans la périphérie de cette recherche théâtrale et musicale foisonnante. Une scénographie - peuplée d’œuvres d’André Robillard, , dessins sur bois, fusils et spoutniks, accessoires issus des précédentes pièces, objets personnels et instruments de musique - constituera la toile de fond de ce nouveau paysage, à la croisée de mondes imaginaires, d’élucubrations auto-fictionnelles et d’histoires vécues. Les archives sonores, iconographiques et filmiques, les récits, textes et entretiens, les traces de ces expériences multiples permettront de créer une cartographie, un environnement sonore et visuel mais aussi une surface de déambulation pour les deux amis, à la recherche d’une poétique transversale, d’un enchevêtrement hybride et proliférant comme peut l’être l’œuvre de Robillard... « deux mondes allant à la rencontre l’un de l’autre avec leur part d’opacité et d’étrangeté irréductible...» exploration archéologique aux fin fonds de cette curieuse rencontre, arpentage des chemins cherchés, parcourus, perdus, retrouvés, dans la perspective également de mettre en relief la place d’André Robillard dans l’histoire de l’Art Brut et celle de la psychothérapie institutionnelle.