« Chemin de Fer » à la Quincaillerie
Vendredi 23 et samedi 24 septembre – 20h00 / Dimanche 25 septembre – 18h00

Bonjour à vous,

Ce message pour vous annoncer que nous allons jouer la dernière création de la cie les endimanchés : « Chemin de Fer » ici-même, à la Quincaillerie, du 23 au 25 Septembre !

Nous vous attendons nombreu.x.ses !

La transformation progressive du grand volume d’atelier en un espace scénique possible ( Réalisation d’une dalle de béton sur toute  la surface, construction de grands volets acoustiques qui permettent d’isoler phoniquement l’atelier.) nous a permis d’accueillir cette  année « Le Monde renversé » qui est le premier spectacle du Collectif Marthe, durant les « Quincailleries », temps  de rencontres et d’accueil du public qui s’est déroulé pour la huitième fois du 29 Juillet au 4 août derniers ; spectacles, concerts, performances et repas  à prix libre sont proposés aux voisins, voisines, habitant.e.s des environs et d’ailleurs.

L’espace ainsi aménagé nous permet également une reprise du spectacle Chemin de fer, dernière création de la compagnie les endimanchés, dont le propos, qui concerne en partie l’histoire du développement ferroviaire, s’enracine dans cette ville liée au monde cheminot qu’est Venarey-Les Laumes.

Vendredi 23, Samedi 24 Septembre – 20h00
Dimanche 25 Septembre – 18h00
La Quincaillerie – 4 place Roger Salengro 21150 Venarey les Laumes

 

( spectacle à prix libre / prix conseillé 7 euros) 
une restauration lègère sera possible vendredi et Samedi 
Dimanche, un repas partagé est prévu dans la foulée du spectacle
bar tous les soirs… 

– plus d’infos –

CHEMIN DE FER

Ce spectacle s’articule autour de l’histoire du rail et de l’apparition du train comme nouveau moyen de locomotion. Dans une forme qui oscille entre le spectacle machinique, la performance/concert et le théâtre-document, Chemin de fer tente de retracer une histoire de l’impact de ce moyen de transport  sur nos vies, nos environnements et nos imaginaires.
Construit en différents tableaux, Chemin de fer s’ouvre par une conférence sur l’assèchement de marécages en Côte-d’or à Venarey-les-Laumes au 19eme siècle en vue de l’installation de la ligne ferroviaire… avant d’élargir, à partir de cette histoire locale, à la pluralité des arrière-plans, des mondes, des enjeux et des luttes qui ont traversé l’histoire du rail et la traversent encore.

Documents d’archives, explorations musicales et rythmiques, textes littéraires… jalonnent cette proposition polymorphe qui prolongent les recherches  et questionnements des endimanchés sur les évolutions techniques et leurs implications sur nos manières de vivre.
 
Autres dates et perspectives / Chemin de fer :
 
Rennes – Le Bois Harel / les 5 et 6 novembre  
Le Mans – la Fonderie / les 10 et 11 Novembre
Bagnolet – Théâtre L’Échangeur /  Du 10 au 16 Mai
Saint- Etienne /  La Comète, en partenariat avec le pôle muséal, dans le cadre d’une exposition  consacrée à la première révolution Industrielle ( Fin mai / date à venir )
Venarey- Les Laumes – Le Pantographe ( Fin Mai / date à venir )
 
Ce temps d’installation tout au long du mois de Septembre à la Quincaillerie, nous permet de retravailler le spectacle, mais également de penser une adaptation pour le jouer dans des lieux non spécialement équipés pour le théâtre:  salle des fêtes, hangars, lieux collectifs et ainsi d’alléger son dispositif technique.    
 
Autres projets en cours / durant la saison 2022/2023
 
  • Contre-Attaque, avec André Robillard / CNCA de Morlaix et LaM de Villeneuve d’Ascq ; le projet Contre-Attaque se propose de revenir sur la collaboration de longue date entre Alexis Forestier et l’Artiste d’Art Brut André Robillard qui a fêté cette année ses 90 ans. 
    Contre-Attaque revisite la mémoire des pérégrinations et autres péripéties accomplies par les deux complices depuis 2007.
    Première résidence et présentation au CNCA de Morlaix du 9 au 22 janvier 2022 / Création de Contre Attaque au CNCA en octobre 2023.
  • Chtululand / Création aux deux scènes de Besançon en Avril 2023…
    Le projet Chthululand se veut être une entrée ou une percée dans le concept de Chthulucène avancé par Donna Haraway ;  
    Avec le terme chthulucène, je voulais que l’oreille entende le son des terrestres
    « Le Chthulucène, (…) doit tel un jardinier fou, tailler en lamelles, mettre en lambeaux et former avec tout cela les couches d’un tas de compost beaucoup plus chaud pour les passés, les présents et les futurs encore possibles.

  • L’Autre fabrique du pré  Première présentation au Théâtre des Treize Vents à Montpellier le 22 octobre 2022 dans le cadre des Qui vive !
    A partir d’une expérience concrète menée à la Clinique psychiatrique de La Borde entre 1997 et 2014, et d’une série d’entretiens avec Jean Oury,  il s’agit d’interroger les liens entre le travail théâtral et une approche de la psychothérapie institutionnelle 
 
à la Quincaillerie :
 
La Quincaillerie poursuit ses activités dans le sens d’une dynamique d’accueil permanente et vient tout juste d’organiser un chantier Pluriversités dans le cadre des « Reprise de Savoirs »
https://www.reprisesdesavoirs.org/wp-content/uploads/2022/05/EcoPol-dune-vanne.pdf
Elle s’apprête également à accueillir l’association Relier en septembre : http://www.reseau-relier.org/Association
Des cantine à prix libre les mercredis midi ont lieu de manière plus ou moins régulière, ainsi que la dynamique d’accueil de concerts : 
 
Dates des prochains concerts 
Le 30 septembre – L’Orchestre tout puissant Marcel Duchamp + Guess What
Le 9 octobre – Tout Bleu (Genève)
Le 28 octobre – La Marmite (Belgique) 
 
Vous êtes les bienvenues aux représentations de chemin de fer à la Quincaillerie.
N’hésitez pas à réserver et à nous faire part de votre venue par retour de mail…

 

« Chemin de Fer » à la Fonderie – Le Mans
les 10 et 11 novembre 2022

les jeudi 10 et vendredi 11 novembre 2022
La Fonderie – Le Mans
2, rue de la Fonderie
72000 Le Mans

Alexis Forestier et Itto Mehdaoui imaginent, après Modules dada et Volia Panic, un « théâtre-document » qui interroge l’histoire du rail et le monde cheminot, depuis l’époque industrielle ; à travers la littérature  ou sous un angle plus politique en évoquant différentes luttes contre des projets ferroviaires qui s’imposent avec force et menacent des territoires sans se préoccuper de leurs habitants.

Auteurs, constructeurs et metteurs en scène à l’engagement joyeux, ils étudient la façon dont le boom ferroviaire, dans les années 1840, a accéléré le basculement vers une société de flux – commerciale et industrielle – et opéré une transformation géophysique et sociale de certains paysages, un déplacement de l’homme et de sa perception du monde. Le rail, s’il participe de la métamorphose irréversible des territoires, est aussi le terrain des revendications du mouvement ouvrier induites par le monde cheminot. C’est à Venarey-Les-Laumes, où ils ont ouvert la Quincaillerie, lieu de vie et d’expérimentation, qu’ils débutent une enquête auprès d’habitants et cheminots.

Il est aussi question de la relation qu’entretiennent le chemin de fer et la musique, qu’il s’agisse du souffle de la locomotive, du quotidien des cheminots, de la folie des Hobos qui inspirent la musique populaire à travers les continents ou des variations de rythme étudiées par la musique concrète. Autant de recherches sonores qui se répercutent dans des registres musicaux et territoires expérimentaux aux multiples facettes.

Une pièce performative aussi surprenante que les précédentes, qui interroge les liens à notre passé industriel ou la rêverie du voyageur, mais également les formes de résistance à l’extension marchande et effrénée du développement ferroviaire.

– plus d’infos –

« Chemin de Fer » à Besançon
au 2 Scènes - Scène nationale de Besançon les 24 et 25 novembre 2021

le mercredi 24 novembre à 19h
et jeudi 25 novembre à 20h
Les 2 Scènes – Espace
3 Pl. de l’Europe, 25000 Besançon

Alexis Forestier et Itto Mehdaoui imaginent, après Modules dada et Volia Panic, un « théâtre-document » qui interroge l’histoire du rail et le monde cheminot, depuis l’époque industrielle ; à travers la littérature  ou sous un angle plus politique en évoquant différentes luttes contre des projets ferroviaires qui s’imposent avec force et menacent des territoires sans se préoccuper de leurs habitants.

Auteurs, constructeurs et metteurs en scène à l’engagement joyeux, ils étudient la façon dont le boom ferroviaire, dans les années 1840, a accéléré le basculement vers une société de flux – commerciale et industrielle – et opéré une transformation géophysique et sociale de certains paysages, un déplacement de l’homme et de sa perception du monde. Le rail, s’il participe de la métamorphose irréversible des territoires, est aussi le terrain des revendications du mouvement ouvrier induites par le monde cheminot. C’est à Venarey-Les-Laumes, où ils ont ouvert la Quincaillerie, lieu de vie et d’expérimentation, qu’ils débutent une enquête auprès d’habitants et cheminots.

Il est aussi question de la relation qu’entretiennent le chemin de fer et la musique, qu’il s’agisse du souffle de la locomotive, du quotidien des cheminots, de la folie des Hobos qui inspirent la musique populaire à travers les continents ou des variations de rythme étudiées par la musique concrète. Autant de recherches sonores qui se répercutent dans des registres musicaux et territoires expérimentaux aux multiples facettes.

Une pièce performative aussi surprenante que les précédentes, qui interroge les liens à notre passé industriel ou la rêverie du voyageur, mais également les formes de résistance à l’extension marchande et effrénée du développement ferroviaire.

– Réservations – / – plus d’infos –

Création de « Chemin de Fer »
au TDB du 16 au 19 novembre 2021

Du 16 au 18 novembre – 20h
Le 19 novembre – 18h30
Théâtre Dijon Bourgogne – Salle Jacques Fornier – Dijon

Alexis Forestier et Itto Mehdaoui imaginent, après Modules dada et Volia Panic, un « théâtre-document » qui interroge l’histoire du rail et le monde cheminot, depuis l’époque industrielle ; à travers la littérature  ou sous un angle plus politique en évoquant différentes luttes contre des projets ferroviaires qui s’imposent avec force et menacent des territoires sans se préoccuper de leurs habitants.

Auteurs, constructeurs et metteurs en scène à l’engagement joyeux, ils étudient la façon dont le boom ferroviaire, dans les années 1840, a accéléré le basculement vers une société de flux – commerciale et industrielle – et opéré une transformation géophysique et sociale de certains paysages, un déplacement de l’homme et de sa perception du monde. Le rail, s’il participe de la métamorphose irréversible des territoires, est aussi le terrain des revendications du mouvement ouvrier induites par le monde cheminot. C’est à Venarey-Les-Laumes, où ils ont ouvert la Quincaillerie, lieu de vie et d’expérimentation, qu’ils débutent une enquête auprès d’habitants et cheminots.

Il est aussi question de la relation qu’entretiennent le chemin de fer et la musique, qu’il s’agisse du souffle de la locomotive, du quotidien des cheminots, de la folie des Hobos qui inspirent la musique populaire à travers les continents ou des variations de rythme étudiées par la musique concrète. Autant de recherches sonores qui se répercutent dans des registres musicaux et territoires expérimentaux aux multiples facettes.

Une pièce performative aussi surprenante que les précédentes, qui interroge les liens à notre passé industriel ou la rêverie du voyageur, mais également les formes de résistance à l’extension marchande et effrénée du développement ferroviaire.

– Réservations – / – plus d’infos –

VOLIA PANIC
ANNULÉ : les 16, 17 et 18 février à la Fonderie, Le Mans

La compagnie les endimanchés et la Fonderie, Le Mans vous convient aux représentations de Volia Panic.
 

 

à la Fonderie, Le Mans
2, rue de la Fonderie
72000 Le Mans

Les 16, 17 et 18 février 2021

La compagnie sera également en résidence du 8 au 19 février pour la reprise de Volia Panic  et la poursuite des enregistrements de titres issus du spectacle.