Modules dada à la Parole Errante
DU 26 OCTOBRE AU 4 NOVEMBRE 2018

La compagnie les endimanchés et
le collectif la parole errante demain
vous convient aux représentations de

Les 26, 27 octobre et 2 novembre à 20h
Le 28 Octobre à partir de 16h : représentation + CONCERTS / Pierre Pozor / Guili Guili Goulag
Le 3 Novembre (la journée) Rencontres – Discussions / Spectacle à 21h
Le 4 Novembre à 16h

A La Parole errante
9 rue François Debergue
Montreuil 93100
L° 9 M: Croix de Chavaux

 

P R I X   L I B R E

O u v e r t u r e   d e s   p o r t e s   u n e   h e u r e   a v a n t   l e   d é b u t   d u  s p e c t a c l e
Plus d’informations: http://laparoleerrantedemain.org/

 

 » Dada signifie la négation du sens habituel de la vie ou d’une civilisation qui n’était pas tragique, mais desséchée.

Dada c’est l’impassibilité souriante qui joue à la pendaison avec sa propre vie, il est né de la volonté de ne plus être obligé de justifier l’escroquerie européenne ; Dada a une tendance au non-tragique, il tend à l’équilibre au-dedans d’une soi-disant liberté qui s’accomplit légalement, liberté sur laquelle il crache. En tout cas :

DADA EST PLUS QUE DADA !  »  

___________Raoul Hausmann

Collage : Hannah Höch

Ressaisir l’essence de Dada ne peut se faire sans une mise au point sur les prémisses et les turbulences originelles du mouvement en tant qu’ils annonçaient les catastrophes à venir 1tout autant qu’ils tentaient de les déjouer. Sous cet angle, nous sommes amenés à scruter la toile de fond politique de l’effeuillement dadaïste, à viser les points de connexion et de divergence avec la pensée, les révolutions et les bouleversements en cours ; contradictions avec lesquelles la multiplicité du mouvement n’a cessé de batailler tout au long de sa brève et interminable histoire.

Les matériaux du collage qui composent Modules Dada sont hétérogènes – journal, récits, essais, chroniques, poèmes, témoignages et commentaires. Cette fresque, en forme de théâtre-document directement inspiré de Lipstick Traces de Greil Marcus cherche une liberté de ton sur le plan de l’interprétation esthétique des contextes et domaines évoqués, s’autorisant à traverser les époques ou à jeter des ponts sauvages entre elles.

Cet accueil de la compagnie à la Parole Errante s’élabore en étroite relation avec le collectif La Parole errante demain ; des discussions, divers ateliers de gravure et de sérigraphie, l’élaboration d’un journal commun, des concerts et un banquet se dérouleront tout au long de notre présence dans les lieux.

 

Avec Clara Bonnet, Jean-Francois Favreau, Alexis Forestier, Itto Mehdaoui, Barnabé Perrotey

mise en scène, montage de textes et collage musical / Alexis Forestier
son / Jean-François Thomelin et Alexis Auffray
lumière / Perrine Cado
régie lumière / Aurore Leduc

production / compagnie les endimanchés
coproduction / Théâtre Dijon Bourgogne , Théâtre de Vidy Lausanne
avec l’aide à la production / de la Région Bourgogne Franche-Comté
avec le soutien / de La Fonderie — Le Mans, l’Usine — Toulouse , La Quincaillerie — Les- Laumes

La compagnie les endimanchés est conventionnée par la DRAC Bourgogne Franche-Comté et soutenue par le Conseil Départemental de la Côte d’Or

Création en cours de Volia Panic
EN RÉSIDENCE DU 17 SEPTEMBRE AU 4 OCTOBRE AUX 2 SCÈNES - SCÈNE NATIONALE DE BESANÇON

Cette création initiée dès 2015 s’élabore dans la perspective de proposer une pièce performative et/ou musicale à géométrie et tonalité variable ; elle peut s’apparenter à une forme de concert/conférence et dans ce cas se jouer dans un dispositif essentiellement sonore. Dans sa forme scénique plus élaborée elle inclura un déploiement d’objets volumineux qui seront manipulés et assemblés par les interprètes en vue de former une architecture scénique in situ, adaptée aux différents lieux proposés et assemblée durant la représentation.

Plus d’infos sur Volia Panic

Modules dada, les endimanchés, La parole errante demain.
REPRISE DU 25 OCTOBRE AU 4 NOVEMBRE 2018

Modules dada est une tentative d’historiographie du mouvement dada et de ses arrière-plans politiques. De cette toile de fond, se détachent quelques figures saillantes comme celles de Hugo Ball, de Pierre Kropotkine, de Lénine, de Karl Liebknecht et Rosa Luxembourg, de Raoul Haussmann, Richard Huelsenbeck ou encore celle d’Henri Lefebvre. Le projet se situe dans une perspective de démystification de l’agitation dadaïste au regard d’une certaine épaisseur de l’histoire et tente d’opérer certains décloisonnements chronologiques, historiques, etc. Inspiré par le travail de Greil Marcus, il s’agit de jeter des ponts sauvages entre les époques, les potentialités subversives, entre les musiques alternatives, entre l’histoire politique et l’histoire du punk ou de la musique dite industrielle, genre hybride entre la musique électronique, l’avant-garde et le rock.

Changer la vie/

Que fait-on avec les cendres de ces mouvements d’avant garde? Du terreau, de l’humus, les laisse-t-on en jachère ou les jette t-on définitivement dans les poubelles de l’histoire?

Il s’agit pour nous de confronter ou de juxtaposer des documents paradoxaux, des hypothèses contradictoires, des situations discordantes et d’envisager des prolongements inattendus relativement à ce qui apparaît comme un certain héritage consacré ; vaste questionnement sur l’inoffensivité de l’art en des temps d’intensification des conflits et du politique. Et paradoxalement sur la récupération par la production artistique de ces remous de l’histoire.

Modules dada expérimente en tâtonnant cette possible ressaisie des arrière-fond de l’histoire politique vus à travers le prisme de l’avant-garde et des bouleversements esthétiques d’alors.

*

Les endimanchés, notamment depuis la Quincaillerie – lieu de vie, d’accueil, d’affinités politiques et de complicité musicales -, tentent d’expérimenter certaines formes d’hospitalité et de transversalité, ce qui leur donne le sentiment d’une proximité et de connexions vives, possibles, avec le projet de La parole errante demain, une sorte de reconnaissance instinctive de ce qui nous relie communément au présent.

Comment se départir des cases et positions qui nous sont assignées en tant qu’artistes, ne pas être transformés en « producteurs de marchandise culturelle », comment exister en tant que lieux en dehors des logiques d’institutionnalisation …

Nous envisageons cette reprise de Modules dada comme un geste, une impulsion pour rejoindre le projet de la parole errante demain et comme une tentative de s’y inscrire dans une dynamique d’échange, dans un mouvement horizontal de partage et de réciprocité. Il s’agira pour nous de ré-ouvrir les questionnements, de scruter les doutes, de sillonner les différents plans que porte en lui le spectacle, avec de nouveaux regards, et potentiellement de nouvelles complicités.

Plus d’infos sur Modules dada

Intervention sonore par les endimanchés
1ER JUILLET 2018 AU CHATEAU LA ROCHE-GUYON

thumbnail of NichesEtFailles_InterventionSonore

thumbnail of NichesEtFailles_InterventionSonore

En clôture de l’exposition NICHES ET FAILLES, les endimanchés proposeront une intervention sonore avec basse électrique, voix et percussions dans la dernière la dernière Bove du château (à côté du Chronoscaphe), où l’installation participera du dispositif sonore.

Inspiré par « les musiques brutes » autant que par la musique industrielle, post-punk, la musique concrète ou le minimalisme répétitif, la recherche musicale de la compagnie les endimanchés se situe aujourd’hui à la croisée de ces différents champs. Elle explore la possibilité d’une création sonore qui ne se rattache précisément à aucun courant, guidée par le seul désir de trouver une pulsation rythmique élémentaire.

Exposition Alexis Forestier
CHATEAU DE LA ROCHE-GUYON

thumbnail of flyer-AForestier

thumbnail of flyer-AForestierdu 24 mars  au 1er juillet 2018
NICHES ET FAILLES
EXPOSITION ALEXIS FORESTIER

« Toujours longer les lisières, marcher le long des bordures. Se soumettre à cette obligation dans une sorte de joie physique, ressentie en soi comme l’écho de la vie même. » Jean-Paul Curnier

Alexis Forestier investit, avec des œuvres composées de matériaux organiques et industriels qu’il a ramassés et accumulés, les niches et failles du château.
Par son travail de récupération et d’assemblage, il cherche à maintenir en équilibre ces matériaux et objets en fin de vie qu’il arrache à l’abandon pour former des séries. Il se plaît à penser qu’il accompagne dans la durée les objets les moins précieux, inutilisables et inexploitables, les sauvant de leur état de pourriture, reculant le moment de leur disparition. Il s’intéresse à leur évolution dans le temps, à leurs micro-déplacements ou leurs altérations liées à leur environnement, comme celles pouvant être provoquées par le fort taux d’humidité des espaces troglodytes du château.

Récits-Dérives
à 17h Salle Jacques Fornier - Théâtre Dijon Bourgogne

Théâtre Dijon Bourgogne - Salle Jacques Fornier
30 Rue d'ahuy à Dijon

Conception Alexis Forestier - cie les endimanchés
Avec Francis Andreux, Denis Chaveriat, Sabine Choumiloff, Liliane Hugon, Yannick Masson, Mathieu Oury, Rahama Tebari, Lazare Testori, Marie Visenne, Virginie Voisey.
Régie Geoffroy Cloix

En partenariat avec le festival Modes de vie
Remerciements à La maison phare, Alice Diho.

Modules dada en tournée
les 6 et 7 décembre à la Fonderie-Le Mans et du 12 au 15 décembre au Nouveau théâtre de Montreuil

Modules dada
(création 2017)


Les 6 et 7 décembre à la Fonderie – Le Mans

Réservation en ligne ou par téléphone 02 43 24 93 60 ou par mail reservation[a]lafonderie.fr


Du mardi  12 au vendredi 15 décembre au Nouveau Théâtre de Montreuil / Salle Maria Casarès

Billetterie en ligne

 

Plus d'infos ...